Liste par titres.

Liste par auteurs.





L'auteur WITTGENSTEIN, Ludwig

Dans la série P H I L O S O P H I C A, nous publions les textes édités en un seul volume par J. Klagge et A. Nordmann sous le titre Philosophical Occasions 1912-1914.

Ce second volume des P H I L O S O P H I C A réunit trois jeux de notes qui tour­nent tous autour de la question de la privacy — d’une part, de la plume même de Wittgenstein, les Notes pour le cours sur l’expérience privée et les ‘sense data’ (rédigées entre fin 1934 et mars 1936), dans une version considérablement étendue que l’on doit à D. Stern ainsi que les Notes pour la ‘Conférence philosophique’ (écrites entre 1936 et 1942), et d’autre part, sous le titre Le langage des ‘sense data’ et de l’expérience privée, les notes prises par R. Rhees aux cours de Wittgenstein pendant le second semestre de l’année universitaire 1935-1936.

Wittgenstein y poursuit l’exploration de la grammaire de l’expérience qu’il avait en­tamée au début des années 30 : il montre que toute tentative pour construire la “grammaire de l’apparence” sur le modèle de “l’objet et sa désignation” (c’est-à-dire sur le modèle de la “grammaire de l’objet physique”) ne peut que fonctionner comme un piège (parce que l’égalité de longueur, par exemple, est transitive dans l’espace physique, mais non dans l’espace visuel), et il présente l’“expérience pri­vée” comme une “construction dégénérée de notre grammaire”, comparable à la tau­tologie, en rappelant que ‘Je ne puis ressentir sa douleur’ n’est pas l’énoncé d’un fait d’expérience, mais une “proposition grammaticale”.

Mais ces trois textes ne sont cependant plus sur la position des textes légérement an­térieurs portant sur les mêmes questions. Ils s’engagent en effet dans une critique des notions de “définition ostensive privée”, de “langage privé” et de “justification pri­vée” qui conduit Wittgenstein non seulement à repenser à nouveaux frais l’économie du rapport de l’expérience au comportement, mais aussi à montrer que l'"objet primaire” n’est pas le sense datum, mais l’”objet physique”. Aussi les analyses consignées dans ces trois jeux de notes laissent-elles le “royaume de la conscience” exangue et imposent-elles pour la première fois l’idée que ce sont en réalité les jeux de langage eux-mêmes, et non l’expérience, qui sont “das Primäre”.

TitreP H I L O S O P H I C A I I
Sous-titreNOTES SUR L’EXPÉRIENCE PRIVÉE ET LES ‘SENSE DATA’ - LE LANGAGE DE L’EXPÉRIENCE PRIVÉE ET DES ‘SENSE DATA’ - NOTES POUR LA CONFÉRENCE PHILOSOPHIQUE - ISBN 2–905670–41–Y
TraducteursTraduit de l’anglais par Élisabeth Rigal
Format : 550 pages envPrix public t.t.c. : 30.34 €Ajouter ŕ mon panier
Mon panier