Liste par titres.

Liste par auteurs.





L'auteur JAULIN, Annick

La Peau du marxisme: les superstructures. Par cette métaphore Gramsci se libère de tout marxisme squelettique. A tel point que son texte a paru douteux. Pourtant une trame ser­rée, prélevée à la lecture profonde de quelques textes de Marx, relie entre elles les analyses de la catharsis et du rôle des intellectuels, celles des métabolismes et du bloc historique, pour aboutir à une définition de l'hégémonie dont l'homonymie avec le terme léniniste ne doit pas cacher la nouveauté. Pour preuves, les effets produits dans les notions de "révolution pas­sive", de "parlement noir", de "corporatisme des fonctions sociales", toutes notions qui ser­vent à penser le devenir des sociétés modernes dans la dégénérescence de la forme parlemen­taire: fascisme et stalinisme, bancs d'essai pour notre avenir. Au fil de ces questions, une in­sistante remise en cause des rapports traditionnels de la société civile et de l'état, où s'impose la nécessaire considération de la gestation sociale par-delà les parthénogénèses légales. Tout un dispositif philosophique de la causalité déplacée.

TitreLA PEAU DU MARXISME
Sous-titreGramsci, les idéologies
Traducteurs
Format : 166 pagesPrix public t.t.c. : 8.99 €Ajouter mon panier
Mon panier