Liste par titres.

Liste par auteurs.





L'auteur GUILLAUME D'OCKHAM

À négliger l’étude du langage pour aller directement aux choses, on ne fait que projeter dans l’être l’ombre portée du discours, de ses éléments, de ses articulations. Soutenu par cette conviction, Guillaume d’Ockham mène, au début du xive siècle, une analyse critique minutieuse des catégories logiques et métaphysiques léguées par Aristote, Porphyre et Boèce : entreprise de déréalisation qui ne conduit pas à un enfermement dans le langage, mais tout au contraire à une étude rigoureuse des modes selon lesquels les signes verbaux et conceptuels se rapportent aux choses existantes, dans leur réalité singulière.

Ce dernier volume commence par examiner les conséquences (arguments de la forme "si p, alors qé), qui absorbent ici la théorie des lieux. Cette partie se termine par un exposé des obligations, règles auxquelles est "obligé" celui qui participe à une dispute et qui formalisent ainsi les contraintes de l'interlocution, intégrant et dépassant celles de la discussion. Le denier traité apprend à se défendre des arguments fallacieux, aussi bien pour ne pas en être dupe soi-même que pour savoir argumenter dans les disputes. Ainsi, l'oeuvre logique ockhamiste a structuré en une somme menant du simple au complexe toute la matière de la logique, intégrant aussi bien le contenu de l'Organon aristotélicien que les nouveaux développements proprement médiévaux.

570 pages ISBN 2-905670-49-5

TitreSOMME DE LOGIQUE, TOME III/2
Sous-titre

Introduction de Jöel BIARD ISBN: 2-905670-49-5

TraducteursTraduit du latin par J. BIARD, C. GRELLARD et K.S. ONG-VAN-CUNG
Format : 15 x 22 cmPrix public t.t.c. : 42.00 €Ajouter mon panier
Mon panier